visites

 

DOSSIER COMPLET: TRAUMATOLOGIE- PARALYSIES- AVC -

MALADIES  NEURO DÉGÉNÉRATIVES. 

MISE  A JOUR LE 30.7.2015

MATERIEL NECESSAIRE:

www.youtube.com/watch

* Les porteurs de pace-maker ne doivent pas utiliser les aimants. Quant aux porteurs de stents: mettez les aimants à 20 cm de la région cardiaque.                 

* Les femmes enceintes ou porteuses de stérilets, doivent éviter d'en poser sur le bas ventre (à 20 cm de l'utérus).                                 

Les appareils auditifs, montres...doivent être éloignés de 20 cm des aimants pendant la pose.

* Ceux qui ont une prothèse (de hanche, genou...) ou des broches métalliques doivent poser les aimants à 20 cm de cette prothèse ou broche.

    Ce dossier n’est qu’une tentative d’apporter une aide pour soulager le désarroi de ces patients (jeunes accidentés de la route, ou patients ayant des accidents vasculaires cérébraux...) ainsi que de leurs familles. Aucune prétention, ni racolage!
    Mais les malades que j’ai soigné par ACUPUNCTURE PERMANENTE A L’OR et MAGNETOPUNCTURE, en plus de leurs soins et thérapeutiques classiques ont montré d’énormes progrès par rapport à des patients qui refusent ces deux approches NON reconnues par la médecine officielle, et inconnues du grand public.
    L’Acupuncture Permanente à l’Or, je l’ai inventée en 1989 pour soigner mon père cancéreux: cancer du colon, avec métastases diffuses dans l’abdomen, reins...Par acupuncture simple il aurait fallu lui faire une séance tous les 3 jours, mais je ne pouvais pas...dû à l’éloignement. Le chirurgien après avoir opéré mon père et posé un anus artificiel, m’a dit qu’il en aurait pour 6 mois maximum.
    Par tempérament, je ne baisse jamais les bras devant l’adversité, de plus c’est mon père. Donc j’ai inventé une technique d’injection des bouts de 2 cm de  Fil d’Or pur à 99,99% de diamètre 16 microns (voir photo jointe) dans quasiment tous les points des méridiens concernés, et ce tous les 6 mois...Donc les aiguilles restent dans le corps définitivement et stimulent 24h/24 la production d‘énergie!
    Mon père a tenu 2 ans et demi, soit 2 ans de plus que prévu par le chirurgien et les oncologues. Dommage qu’à l’époque, il n’ y avait que des petits aimants néodyme de 5/2mm...sinon il aurait tenu beaucoup plus longtemps. Cette méthode je ne le ferai à personne d’autre en dehors de ma famille, inutile donc de me téléphoner.
 
LE C.N.R.S ne me contredira pas bien des années plus tard- Et pourquoi ne pas combiner l'inplantation des aiguilles d'or dans l'organe malade, voire sous radioscopie dans (ou le plus près possible de ) la tumeur, puis chauffer au laser?!

http://www2.cnrs.fr/sites/communique/fichier/dossier.pdf

BIOMEDICAL Remplacer à terme la chimiothérapie

Il y a des milliers d’années déjà que l’or est utilisé en médecine. En Inde, en Egypte, en Chine, les médecins de l’antiquité exploitaient ses qualités. Depuis peu, les connecteurs des pacemakers, les implants pour l’oreille interne ou les plaques de protection des artères profitent des caractéristiques non toxiques de l’or. Les nanoparticules d’or commencent ainsi à être employées ou étudiées pour de nombreuses applications biomédicales. Un exemple : la forte opacité de l’or au rayons X fait des nanoparticules un moyen très efficace en imagerie médicale, par son contraste.

Dans le domaine de la santé, ce sont en effet les propriétés optiques du métal et sa biocompatibilité qui comptent. Utilisation : les tests rapides, pour mettre en évidence un composé en médecine (allergies, toxicologie, fertilité…) ou dans l’agriculture (sécurité alimentaire). La recherche s’oriente aussi vers le marquage. En effet, l’or est inerte et forme des particules presque parfaitement sphériques. Des protéines peuvent se lier solidement et durablement sur la surface des nanoparticules. Ainsi peuvent être développés des kits de test rapide contenant de l’or absorbé dans des anticorps ou des antigènes spécifiques au composé à détecter. Le principe est simple : appliqué sur le test, l’échantillon concerné (urine, salive, sang) migre vers les particules d’or. Le complexe alors produit va se déplacer et être immobilisé par les protéines en produisant un signal dans le rouge (couleur caractéristique des colloïdes d’or de quelques nm).
 De nombreuses expérimentations font appel aux nanoparticules d’or pour cibler et localiser des cellules avec plus de précision, afin de les visualiser ou de les chauffer pour les détruire. Nous sommes ici dans le domaine du traitement du cancer. Le sang et les tissus humains absorbent faiblement les ondes lumineuses dans le proche infrarouge, ce qui empêche l’utilisation d’un laser externe pour traiter des cellules cancéreuses, pour réparer une blessure ou pour établir des diagnostics sanguins. On peut contourner ces obstacles grâce à la « résonance plasmon » offerte par les métaux solides, l’or au premier plan, compte tenu de sa non toxicité. Ce phénomène correspond à une forte absorption optique due à une réponse collective des électrons d’un métal à une excitation lumineuse. On va ainsi créer des cellules artificielles, sous forme de « nanocapsules » d’or : un noyau diélectrique composé de silice, et autour une couche métallique ultra fine. La réponse optique va dépendre très fortement de la différence de taille entre le noyau et l’enveloppe. En faisant varier ce rapport, on peut fabriquer à loisir des nanocapsules qui permettront de chauffer au laser, et donc de détruire les cellules visées à proximité desquelles on les aura conduites. Le procédé n’est pas intrusif, et surtout il n’y a aucun effet « collatéral » contrairement à la chimiothérapie et à la radiothérapie.

    Quant à la Magnétopuncture, on va encore me reprocher d’être dans “le flou thérapeutique” comme dans les autres dossiers. La raison est que vous devez:
    - respecter les médicaments prescrits
    - poursuivre les séances de kinésithérapie
    - faire des séances d’acupuncture tous les 2 semaines, car les aiguilles vont puiser et stimuler en profondeur la production d’Energie (Si votre acupuncteur vous pose des aiguilles qui pendouillent sur la peau...dites lui de les enfoncez à ras manche, soit 1 cm pour le visage, 2 cm dans le corps...voire 5 cm si vous êtes corpulents.
    Faire une recette détaillée qui marche à tous les coups, n’est pas possible!
    J’esquisse une direction, une voie à prendre avec la Magnétopuncture : votre acupuncteur est votre meilleur allié, surtout s’il s’implique pour vous coacher par téléphone, pour ajuster à temps la manière de poser les aimants, changer de taille, de durée de pose...car le temps perdu ne se rattrape plus surtout en traumatologie du cerveau ou autres dégénérescences des nerfs...

    * Le minimum à faire est de disposer de 2 plaques de 15 aimants N 45, N52 (Diamètre au moins 30/10mm, si ce n’est 35/15mm, ou 40/10) .
Il faut bricoler une plaque d’aimants comme suit
(Attention aux fractures de doigts si vous ne tenez pas bien les aimants!):
-  1 plaque métallique de 40 cm sur 35 cm pour fixer les aimants: recouvrir la plaque avec du scotch toilé pour que les bords ne soient pas coupants)
- 15 aimants Néodyme N45 de diamètre 35 mm sur 10 d’épaisseur (ou 15 mm si votre corpulence est forte). Il existe aussi des aimants N 52 diamètre 40/10mm.
- Disposer 3 rangées de 5 aimants sur la plaque: tous les 15 aimants sont orientés SUD en l’air (donc la face opposée, plane est NORD)
- Bien scotcher les aimants: la face avec les aimants saillants (SUD) sera scotchée ORANGE; tandis que la face plane (NORD) sera scotchée GRIS ou NOIR.
S’allonger le soir sur la face NORD uniquement pour dormir, ou le matin s’asseoir dessus, ou l’adosser sur la chaise...ou poser la plaque sur le bas-ventre. 
 
La durée de pose est à augmenter progressivement sur 1 semaine au moins:
    - une plaque orientée NORD vers la tête: sous l’oreiller (si c’est le cerveau qui est atteint (comme le pilote Michael Schumarer), ou au niveau du cou (si lésions cervicales);
    - tandis que l’autre plaque sera orientée SUD contre la colonne lombaire (même s’il n’ y a pas de lésions ou traumatismes à ce niveau) car c’est la base de la production d’Energie par les Reins comme j‘avais développé).

    En cas de “lésions axonales diffuses” (donc très graves) comme le cas du pilote Bianchi traumatisé au Japon... il faudrait même 3 plaques de 15 aimants avec la plaque orientée SUD contre la colonne dorsale, au milieu des 2 plaques NORD (1 contre la tête ou colonne cervicale et l’autre contre la colonne lombaire).
    Ces plaques peuvent être mises sous un sur-matelas de 3 à 5 cm maximum, mais pas sous un matelas!
    Pour ceux qui sont en chaise roulante: le soir mettre ces 2 plaques sous le sur-matelas; et le matin les mettre dans la chaise roulante:
    -1 plaque orientée NORD sous le coussin (orientée vers les fesses);
    - et bien attacher l’autre plaque (contre le siège de la chaise roulante, orientée
SUD vers les lombaires) pour qu’elle ne tombera pas sur l’autre plaque, quand on couchera le patient...)    
 
Hémiplégie: Par exemple du côté gauche (ça veut dire que l'hémisphère droit de son cerveau est atteint), il faudrait mettre / attacher un aimant Diamètre 30mm/10mm épaisseur, orienté SUD contre la paume et la plante du pied gauches 
-Tandis qu'il faudrait mettre mettre un aimant NORD contre la paume et la plante du pied droit - A mettre toute la nuit sans problèmes. ça rechargera les membres et les organes.
Pour notre malade hémiplégique gauche: on lui fera un bandeau dont la moitié des aimants sera orientée SUD vers l'extérieur (pour ensuite s'appliquer contre la moitié droite de la tête). A porter par périodes de 2 heures Matin - Après-Midi et Soirée, voire toute la nuit- Si vous vous trompez de temps en temps, ce n'est pas grave- Inutile de vous angoisser
 
    En cas de paralysie du Plexus brachial (chute de moto) avec arrachement (partiel ou après chirugie réparatrice d’un arrachement total) des racines nerveuses, on peut tenter en plus des plaques contre la colonne vertébrale, un montage d’aimants à mettre et à fixer dans le creux de l’aisselle (grâce à une attelle d’épaule), à partir de plusieurs billes néodyme de diamètre 20mm accolées...
     -On peut aussi glisser/ clipper des aimants (selon le principe du bandeau) orientés SUD (face Dorée des aimants Yin-Yang) contre le membre paralysé.
   
    * Faire porter un bandeau de 2 rangées de 10 aimants de diamètre 20/4 mm (donc 40 aimants pour clipper de part et d‘autre du bandeau): face Argentée (YIN) contre la tête, peut se porter en continue, sauf quand il fait trop chaud: ça permet de rebooster en douceur les fonctions cérébrales.

    * Bracelets et chevillères magnétiques 100% Néodyme, bien ajustés contre la peau, au niveau des poignets et chevilles d’où partent les 12 méridiens principaux.
 
www.youtube.com/watch

    * Mettre dans la chaussette : un gros aimant D* 40/7 ou 40/9mm face dorée (SUD) contre le point Rein 1 (sous la plante du pied, entre les 2 monticules) du côté paralysé et de l’autre côté la face argentée (NORD). Peut se garder toute la nuit, voire le matin aussi si coma.
    Idem pour la paume des mains: glisser dans un gant la face dorée (SUD) du côté paralysé, et la face argentée (NORD) dans l’autre paume de la main.

    * Posez aussi des aimants D* 40/7 ou 40/9mm contre le foie (qui contrôle l’énergie des tendons) et la Rate (qui énergétise les muscles): 1 Sud et 1 Nord - Puis alternez chaque jour.
    * Utilisez une ventouse avec pointe aimantés sur les membres paralysés, surtout spastiques (pour enlever les contractures). 1 minute par point (pas besoin de point précis): 5 points le long du bras devant, 5 derrière..Idem pour l’avant bras. Puis cuisses et jambes. 3 fois par jour si possible.
 
* Myopathie: Utiliser une sangle à pochettes.
* Stimuler le Foie et la Rate qui commandent les tendons et muscles: 1 magnet Sud
* Stimuler les reins : mettre un Sud sur les points Vessie 23.
* Ailleurs, mettre 1 magnet Nord sur les zones douloureuses.
*1 pendentif D* 40/4 mm : contre les plantes des pieds (Alterner 1 Sud et 1 Nord chaque jour)
* S'allonger sur 1 plaque de 15 aimants orientés Sud sur la zone de colonne vertébrale concernée, et sur les membres malades.
Les aires fonctionnelles du cortex cérébral

    * Quant aux maladies dégénératives du cerveau et de la moëlle épinière:
Alzheimer : essentiellement bandeau Sud autour de la tête, (12H/jour) et magnets Nord et Sud(en alternance) dans les paumes des mains et plantes des pieds pour réénergiser.
La prévention de l'Alzheimer, selon la médecine chinoise, de Jean Pélisier:  www.youtube.com/watch
Puzzle diagnostic d'Alzheimer: Si vous réussissez ce test, vous n'aurez pas d'Alzheimer les10 prochaines années  www.brl.ntt.co.jp/people/hara/fly.swf J'ai mis 15 minutes..Ouf!
Chaque fois que vous mettrez une pièce au bon endroit en la déplaçant avec votre souris, vous entendrez un son. Lorsque vous placerez la dernière pièce, des applaudissements.
 
 Sclérose en Plaques:
-Appliquer 1 magnet Sud sur le membre fatigué, et 1 Nord sur le membre spastique /douloureux
+ mettre sur la colonne vertébrale, de part et d'autre de la lésion ("plaque" visible à l'IRM): *1 magnet Nord en haut et 1 Sud en bas.
* ou 1 plaque de 10 aimants avec une rangée de 5 aimants Nord et 1 rangée de 5 aimants Sud

Sans entrer dans le détail pour d'autres maladies pour ne pas vous embrouiller; quelques règles simples:
- Stimuler l’énergie des Reins qui nourrit le cerveau et la moëlle épinière...(voir dossier Sexologie)
- Porter 1bandeau Nord (contre la tête) pour le Parkinson, mais Sud pour l’Alzheimer.
- Libérer les contractures par la plaque Nord contre la colonne vertébrale et membres.
- Mettre une plaque Sud contre les zones où le cerveau, cervelet,  ou la moëlle est malade (Sclérose en plaque, Maladie de Charcot...)

- Calmer avec la face (Argentée) Nord des aimants (C’est très efficace rapidement):
* contre les yeux (clipper 2 aimants Diamètre 40/7mm de part et d’autre des lunettes usagées genre 3 D)
* contre les oreilles (en fixant les aimants D* 40/7 mm sur un casque usagé, face Nord contre l’oreille) pour l’hyperacousie ou les bourdonnements d’oreilles (Pour info la face SUD contre les oreilles soigne la surdité)

- Stimuler la déglutition par la pose Sud des aimants D* 20/4mm sous le menton et au chakra de la gorge. Stimuler la digestion, la miction par la pose face Sud des aimants sur les chakras 3 et 2
- Calmer l’anxiété par le port d’un pendentif ou aimant face Nord contre le chakra du coeur. Nous traiterons les troubles anxio-dépressifs dans un prochain dossier.

                        Bon courage

                    Dr Phan Minh- HIEN
**************************************************************************************************************************

ACUPUNCUTURE  PERMANENTE  A  L'OR

Un chapitre spécial sur le magnétisme de l'Or, qui utilisé sous forme de Fil d'or découpé 2 cm, puis injecté dans les points d'acupuncture, et qu'on laisse à demeure, donne des résultats qui dépassent les séances d'acupuncture classiques... Depuis 1989, j'ai traité plus de 1500 patients souffrant de pathologies chroniques et invalidantes...

Interview Fil d'or (la Grande Epoque)

* Les propriétés de l’or sont innombrables, mais saviez-vous que ce précieux métal est utilisé pour votre santé et votre beauté ?
La méthode consiste à positionner en permanence des aiguilles d’acupuncture en or 24 caratssur les différents points d’acupuncture au lieu d’utiliser des aiguilles traditionnelles et les laisser une demi-heure. Les résultats de ce fait sont bien meilleurs principalement pour les maladies incurables. Cette technique est également conseillée aux gens qui n’ont pas la possibilité de suivre régulièrement un traitement ou pour ceux qui redoutent les aiguilles.

Des résultats positifs ont été constatés à travers les cas de plus de 500 patients en 2003. Le Dr Hien utilise cette méthode avec beaucoup de succès. Après avoir mis en place sa propre technique, il l’expérimenta dans un premier temps sur lui-même en se piquant avec 100 aiguilles d’or afin de vérifier d’éventuels effets secondaires avant de l’appliquer sur son premier patient.

(Notons que le Dr Hien a fait une démonstration de sa méthode lors du colloque de la médecine générale au Palais des congrès en 1991).

* Une autre façon d’utiliser l’or
Le remaillage au fil d’or est basé sur l’action stimulante des points d’acupuncture ayant une action tonifiante de la musculature du visage. Il n’y a pas très longtemps, la médecine a découvert que des aiguilles d’or de 24 carats peuvent permettre un rajeunissement de la peau. La technique du remaillage aux fils d’or est une excellente méthode pour lutter contre le relâchement et venir à bout des rides du visage. Cette technique ne vous permet pas de perdre une dizaine d’année tout de suite, mais elle redonne un nouvel éclat au visage, comble les rides et ralentit considérablement le processus de vieillissement sans l’intervention de chirurgie et sans aucune cicatrice. Les fils d’or conviennent aux peaux fines et relâchées. La technique du remaillage consiste à fabriquer dans la peau un maillage de fils d’or. Dès qu’on introduit un fil sous la peau, cette dernière fabrique du collagène et des fibroblastes pour lutter contre le corps étranger. Il se produit une inflammation locale et une fibrose des tissus qui comblent la ride.

Dans sa méthode, le Dr Hien a mis en place une nouvelle technique afin de limiter les ecchymoses et les douleurs qui de loin dépasse la technique occidentale qui elle de son côté laisse après l’intervention, le visage douloureux et enflé. Les aiguilles utilisées sont cinq fois plus fines qu’une aiguille à coudre et peuvent être utilisées sans dommage sur les rides du coin de l’oeil. Dans sa méthode le Dr Hien n’a plus besoin d’utiliser l’anesthésie « Xylocaine Adrelin 1% », utilisée par les autres praticiens et qui peut malheureusement provoquer des effets secondaires. Le patient ne ressent aucune douleur et le visage n’est que très légèrement tuméfié.

* Astuces en or

L’or étant un co-enzyme cellulaire important dans les réactions cellulaires, il est également utilisé en oligo-éléments pour redonner de l’énergie aux cellules. - Les Japonais consomment de la poudre d’or pour saupoudrer leur nourriture (sushi, pâtisseries et même dans le café !). - De nombreuses crèmes cosmétiques ont de la poudre d’or incorporée pour faire rajeunir le visage. Avoir le visage moins fatigué, moins triste, moins sévère, plus frais, plus lumineux, un vrai programme de beauté !

* Le saviez-vous ? :

1. Pharmacie

Des boutons jusqu’à la rougeole: les Chinois ont utilisé pendant des siècles l’or comme médicament ou vaccin. Des années vingt aux années nonante, l’or fut utilisé couramment comme remède contre l’arthrite rhumatoïde. Selon le Johns Hopkins Arthritis Center, des gouttes d’or étaient injectées dans les muscles et les veines, voire même administrées oralement. Bien que l’or se soit révélé être un traitement efficace, on ne peut avec précision établir de quelle façon la situation des patients s’améliorait réellement. Aujourd’hui, en conséquence, on donne la préférence à de nouvelles méthodes de traitement ayant moins d’effets secondaires.

L’une des applications les plus captivante de l’or dans la médecine est son administration dans la lutte contre le cancer. L’or microscopique couvre une large gamme de médicaments ciblées sur certaines cellules et qui libèrent ensuite leur charge.

2. Implants

Quand on parle d’or dans le corps, on pense généralement aux dents. L’or peut cependant également être utilisé pour des implants médicaux comme les stents (tubes métalliques) ou les pace makers, car il est résistant aux bactéries et ne se dégrade pas.

3. Supplément

Selon la tradition japonaise, de fines couches d’or sont ajoutées à des boissons ou dans des aliments, en guise de vitamine. En Inde et en Egypte, il est administré sous forme de poudre ou en pilule. L’or rendrait heureux et en bonne santé, et augmenterait le niveau d’intelligence de 20 %. Les exemples de ces boissons sont Goldstrike et Bruidstranen.

4. Produit de beauté

Dans le monde des cosmétiques, l’or est également utilisé couramment. Plusieurs fabricants proposent des masques à l’or, des crèmes pour le visage et d’autres produits. Grâce à sa charge électrique, l’or serait absorbé plus facilement par la peau et stimulerait le renouvellement cellulaire. Selon les publicitaires, le résultat est un raffermissement, un lissage et une brillance de la peau. 

Utilisation de nanoparticules d'Or dans le traitement des cancers:

Théorie traitement d'or
 

Selon un article publié par l'Université de Californie à San Francisco, des nanoparticules d'or ont été considérés comme une méthode potentiellement viable pour le traitement du cancer. La technique de base est utilisée pour injecter dans le corps, en les attachant avec des cellules tumorales, puis surchauffe des particules. Idéalement, cela entraînerait la mort des cellules cancéreuses sans tuer n'importe quel tissu normal adjacent.

 

Procédure de connexion

Les nanoparticules d'or sont obligés de se lier uniquement aux cellules cancéreuses parce que l'exploitation chercheur du fait que les cellules tumorales produisent une protéine appelée facteur de croissance épidermique (EGFR) dans une mesure beaucoup plus grande que les cellules saines. En repensant les particules avec une substance appelée anti-EGFR, les particules sont traitées directement les cellules tumorales, plus aimants de polarité opposée sont tirés ensemble.

Considérations

La recherche sur cette technologie sont menées à la fois à l'Université de Californie à San Francisco et le Georgia Institute of Technology. En analyse coûts-avantages est concerné, la quantité d'or contenue dans les nanoparticules est un peu plus que quelques cents, de faire un investissement dans le futur espoir potentiel pour un remède contre le cancer, sans la possibilité d'effets secondaires.

 
*******************************************************************************************************************
Biographie dans le Who's who de PHAN MINH HIÊN

This biography has been published in 1995 in the «Vietnamese Who’s who”, “The Pride of the Vietnamese”. The updates, in italic or between brackets, are of July 27, 2013. 

CORFOU été 2014


Full name: Phan Minh Hiên
Date and Place of Birth: November 21, 1956, Saigon, Viet Nam.
Highest Degree: Doctor, specialist in tropical diseases.

INVENTOR OF THE ACUPUNCTURE METHOD WITH GOLDEN NEEDLES

(ACUPUNCTURE PERMANENTE AU FIL D'OR & REMAILLAGE AU FIL D'OR)
**************************************************************************************************************
Family Background: The eldest of two children of Dr Phan Van Tân and Huynh Kim Loan. His brother, Phan Minh Hoan, living in Washington, D.C. USA (is dead in 1995). Hiên is the child of Dr Phan Van Tiêng’s son and Dr Huynh Công Chiêu’s daughter. His wife, Nguyên Thi Huynh Liên is a nurse who graduated in the United-States. They have a son, Phan Hiên Dat (born on the first of March 1989).

EDUCATION:
Due to his poor health – he is an asthmatic – he did not go to school until he was 8 years old. He often lost consciousness unexpectedly, thus had to discontinue his education many times. Lacking the elementary education background, he became a poor student – an ignoramus, we can say – as compared to his class mates at Marie-Curie: Nguyên Phuc Vinh Khiêm and Phan Tuyêt Mai. He barely passed his French baccalaureate and was not qualified to go abroad to study. To help him go abroad, his family planned to “buy” a Vietnamese baccalaureate with highest honors, for 2 million piastres. But head-strong by nature, he dismissed this plan. He studied hard for the Vietnamese baccalaureate examination, section C (major: literature) of the same school year. He passed it with honors. With this second diploma, he was authorized to go to France to study in early 1975.
Needless to say, a young gentleman, a rich daddy’s boy, who was used to living in style under his parents’ protection, felt lost when, for the first time, he lived alone in a foreign country. But for the young student, Phan Minh Hiên, this was not the only problem ; he had many others that required much energy and skill to overcome.

Although he had been a French school student, medicine – the discipline he chose (offers about 20 thousand hard-to-“learn” terminologies. In addition to that, the French professors’ speeches that he was not accustomed to sounded like the crackling of firecrackers to him.
At that time, Vietnamese overseas students, if not wise, could easily be caught in political traps: one of these was the columnist communist cadres or leftist students who came into contact with you and took pictures with you, which they then sent to the Vietnamese Embassy, thus putting vexations on your families in Viet Nam and hindering their sending money to you.
To overcome difficulties and avoid traps, Hiên devoted all his endeavour and time to study. He neglected food and sleep, did not read newspapers and magazines, did not watch television. Therefore, he was not aware of the fall of Saigon on April 30, 1975, until ten days later, when a French classmate, seeing Hiên calmly coming to school and thinking that he did so because of his head-strong character, unintentionally asked him “Why do you still continue to go to school while all the other Vietnamese students have left school because of their sorrow for the fall of the South Viet Nam?”. Hiên did not believe him, thinking that the French student tried to discourage him and making him to give up his study in order to have one competitor less in the examination.

After the fall of Saigon, most South Vietnamese students in France were pessimistic and tired of living. Some jumped from bridges onto highways to be crushed to death by cars while the majority of them quitted school. Although in the same bad plight, Hiên did not have the same attitude. He knew that the study of medicine was very costly and took much time, at least seven years. So he firmly believes in our forefathers’ teaching: “Perseverance is the mother of success”. He resolved to be self supporting and did not give up the race. The scholarship covered only food and room; to afford books and necessaries, Hiên had to dish-washing at night, worked as a porter over the weekends in a diary firm and as a gatherer of corn and apples in the summer.
Upset both materially and morally, the freshman Hiên had to repeat his school year, but he was not discouraged. He tried to reassure himself and devoted all his ability in his education in order to meet his family’s and his own expectations. In the three following years, Hiên made steady progress.

From the fourth year on, he practiced Zen and his spirit became stable, his mind clear-sighted. He learned his lessons as soon as they were taught, and at the end of the fifth year, he had completed his 7-year medical program. But French education regulations did not allow medical students to submit theses before the prescribed time. Hiên spent these two awaiting years to learn a speciality in tropical diseases and he graduated doctorate in medicine with this speciality.
It is worth noting that according to the French system of education, fifth-year medical students are allowed to be on duty at night with pay. The work was not hard and the earnings were relatively higher that what he got with his previous labor jobs. But as he wanted money to buy medical equipment and print his thesis, he also worked on night duty as a nurse in old people’s homes and mental hospitals. Having a natural gift for painting, he used his leisure time during night duty to paint pictures that he sold to the nurses the next morning.
Always looking for advancement, after his graduation, Dr Hiên also studied acupuncture, and he went very thoroughly into this subject in order to learn the quintessence of that traditional medicine.

While learning, he developed some new practices:

1.Hydro-acupuncture: it consists of injecting Western medicine into vital points on human body. The result is much better compared to the injection into buttocks, thigh, shoulder, and also better than plain acupuncture (i.e. without medicine). This practice has no side effects and does not harm to other viscera and internal organs. In the future, this method can help cure cancerous diseases by chemotherapy: instead of introducing saline into blood vessels, it is injected into vital points relating to diseased organs. This method not only requires a small amount of saline but also shortens the patient’s pain.

2.To puncture and leave golden needles in the vital points of the body: instead of using ordinary needles which must be removed after every half an hour, 24-karat golden needles are used and left on the body. The result is much better, mainly for incurable diseases. This method is suitable for patients who, for some reason, cannot come regularly for the puncture, or who are frightened by the puncture. This result has been confirmed through the cure of 300 patients (more than 1500 patients by now in 2013). 

We also should know that after the discovery of this method, he used his own body to experiment it. Dr Hiên has punctured himself with 100 golden needles to see if there were any adverse effects before practising on this first patient. (Dr Hiên has briefed the International Medical General Meeting on this method at the Palais des Congrès in 1991).

The method of puncturing with golden needles left in the patient’s body helps curing many diseases, including some beyond the Western medicine’s power, such as paralysis, pregnancy, impotence, mental tension and insomnia. A living testimony for this method is a famous and prestigious Vietnamese in California, poet Ngoc Hoai Phuong, publisher and editor of the monthly Hong Viet. Dr Hiên cured his insomnia by leaving golden needles in his vital points (Several other personalities in various fields (medical, artists or journalists) have been cured of various diseases: rhumatism, heart disease, even paralysis if taken at the beginning)

************************************************************************************************************

Remaillage au Fil d'Or  
3.Stretch the skin of the face with golden threads:

Dr Hiên is the first Vietnamese doctor and among the 10 doctors in the world who can stretch the skin of the face with golden threads. As mentioned earlier, Dr Hiên is always looking for advancement in his art of healing and a number of improvements have been noticed. In this domain too, Dr Hiên has found a method of weaving golden threads without leaving bruises and causing pain.
According to Dr Hiên:
“Not too long ago, medicine has discovered that 24-karat gold can rejuvenate the skin. It makes the face less rosy and less wrinkled, the skin firmer, without cutting off and leaving scars. It spares you the trouble of an anesthetic, and you need to undergo the treatment only once a year.
 

There are two ways to perform the treatment:
1.In Western countries, most doctors who use this method are not acupuncturists, they are not dexterous and they want to save time. So they use a kind of sewing needle (1 mm diameter, 6.6 cm long) and a golden thread (0.1 mm diameter, 1 m long). Because the needle is too big, before puncturing they must use the anesthetic Xylocaine Adrelin 1%, which he may provoke bad reactions, and the needles may brush the arteries and nerves. Thus, the patient cannot go to work for a week because his or her face is covered with bruises.
 

2.The second way that I proposed to improve the previous method was by using acupuncture with 2 cm-golden needles left in the vital points. Although it requires puncturing many times in order to fill in a wrinkle, but anesthetic is not needed because the point of the needle is small. Therefore, the patient does not feel more pain than when he is punctured on the face. The results obtained by Dr Hiên’s students in more than 100 patients (over 1500 patients by now, in 2013), using this method, showed the following advantages as compared with the method used by Western doctors :
-Inserting 2 cm-golden needles one by one, the physician can wriggle them along the wrinkles on the face to fill them in more thoroughly.
-The golden needle is twice as thick s the golden thread and the result is better.
-The point of the golden needles is five times thinner than that of a sewing needle, it can be used on eyelids without fear of tearing it or bruising the face.
-The golden needle is thin, anesthetic Xylocaine which may have a side effect, is not needed, and only a few bruises are noticed. (When the practitioner is dexterous, the weaving of 1m golden thread leaves only one or two bruises):

*************************************************************************************************************
SOCIAL ACTIVITIES.
-In 1982, after graduation, Dr Hiên was the first Vietnamese physician to take care for boat people in south China Sea, together with Dr Bernard Kouchner (who founded the association of international physicians named Médecins du Monde., and he was later appointed Humane Minister by the Mitterand administration. Actually, Dr. Kouchner is just nominated Minister of The Foreign Affairs by Président Sarkozy 20.5.2007).
-In 1984,
he founded Hoi Duong Moi (New path Association), and set up a self-supporting ranch for refugees.

-In 1986,
he founded the Vietnamese Doctors’ Association, with volunteer Vietnamese physicians, to help boat people. From 1992 on, the Association has operated in Viet-Nam, set up some dispensaries, granted scholarships to poor students, set up some Compassions classes for waifs and strays, provided the handicapped with crutches and wheel chairs.

-In 1994, he founded an association called Aides aux Mutilés de Guerre au Vietnam (Aid to Viet Nam War Disabled Veterans) to call Vietnamese communities’ attention to the distressing situation of war invalids who cannot support themselves and their families.
-In 2003, he founded “Association-Compassion Vietnam”, an international association (Canada, USA and France : 
http://monsite.wanadoo.fr/compassion.vietnam  to support his many humanitarian activities in Vietnam. 

BOOKS 

In Vietnamese:-After his sea-voyage in the South China Sea (1982) to rescue boat people with the association “Médecins du Monde” and Dr. Bernard Kouchner, Dr Hiên wrote a memoir called " Bien Nho" (The Sea of Remembrance) published by La Boi (Los Angeles, USA, out of stock) to call the Vietnamese communities’ attention on the miserable lives of our compatriots, because he then ardently supported the resistance movement. 

-After Bien Nho, Dr Hien wrote "Nuoc Mat Chien Tranh" (Tears of the War)

- and 30 religious poems. 
-"Nhung Manh Doi Rach Nat" (Loques de Vie), written with the collaboration of the journalist Nguyën Van Huy, Ngay–Nay Publishing, Houston, USA, June 1999.
Stories of the desperate life of the South Vietnamese war-handicaped veterans, after the fall of Saigon in 1975 until now.  

In French:
- He also regularly contributes articles to many French newspapers to help newsmen and readers understand the present Vietnamese political, economic and health situations. His column, Le Caneton Déchaîné (The Unleashed Duckling) in the newspaper Le Médecin du Vietnam (The Vietnamese Physician) is prized by many experienced French newsmen because of its profound satirical character.

-« Loques de Vie », L’Harmattan Publishing, Paris, October 2000. Brief translation by Phan Minh Hien of the quintessence of the previous book (Nhung Manh Doi Rach Nat).
-« Autisme et Karma »,
L’Harmattan Publishing, Paris, August 2001. The struggle of a couple to cure their autist son and make him integrate an educational system not really adapted to the problems of this handicap.
-Creation of a software « Maîtrisez votre destin grâce au Yi-Ming » or « How to control your destiny with Yi-Ming (a derivated method from the Yi-King with 384 illustrated replies) and with Feng Shui (how to accommodate your home to find success in life). 

-"La Délivrance" Autisme et Karma 2 (2005)
http://perso.wanadoo.fr/compassion-edition/doc/la_delivrance.doc

ASPIRATION
Dr Hiên wishes that Viet Nam will become a socialist-humanitarian country. One of the essential conditions for that is the collapse of the communist regime.